D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours épaulé des clients à soutenir leur stratégie commerciale à l’aide d’un habillage graphique. Jusque là, rien d’extraordinaire puisque je suis graphiste, c’est mon métier.
Là où ça devient intéressant pour un indépendant, c’est que je me suis rendu compte que l’apprentissage d’une notion fondamentale peut aider quiconque à effectuer ce travail graphique.

Laurent Brugière, le Révélateur d’Identité Visuelle.

J’ai appris les arcanes de la mise en page et les secrets des graphistes avec le cursus diplômant « Bac Professionnel Communication graphique ».
Avec ce petit sésame en poche (woua, cela me ramène des années en arrière),  j’ai pu décrocher mon premier travail dans une imprimerie numérique. Plutôt doué, j’ai traversé à peu près tous les postes qu’offrait la société : reprographe, maquettiste, flasheur puis photograveur.
De manière générale, en tant que graphiste, mon travail est de mettre en valeur les services et produits des clients.
Ça n’a pas toujours été facile malgré mes talents.

L’illumination dans mon parcours a été le poste de photograveur. Ce nom barbare définit un métier haut en couleur équivalant à un chirurgien de l’imagerie. J’ai adoré numériser des tonnes et des tonnes de diapositives et d’ektachromes sur un cylindre en verre tournant à 1800 tours par minute, traversés par un laser. Mes clients étaient principalement des photographes ou des éditeurs, très exigeants en qualité et en précision chromatique.

Scanner rotatif Tango de Heidelberg. Une précision incroyable pour un appareil monstrueux.

Cylindre en verre pour scanner rotatif. Les films sont nettoyés avant d’être scotchés sur le support.

 

J’ai été formé à ce métier par un talentueux photograveur et touche à tout du digital. Mon mentor. Je lui dois cette connaissance fondamentale qui m’a permis de comprendre le battement de cœur de la couleur.
Fondamentale ? Et bien oui, n’est-ce pas cela que notre œil perçoit en premier ? Grace à cette notion, tout l’univers graphique est tout à coup devenu évident.

Le marketing, la révélation

Il y a quelques années, j’ai eu une autre révélation : le graphisme seul ne suffit pas à vendre.
Je me suis donc formé à comprendre les arcanes de la vente en ligne avec les enseignements de marketeurs réputés tels que : Jeff Walker, Anthony Robbins et Olivier Bessaignet.

Grâce à mon expérience pluridisciplinaire dans le graphisme, le webdesign, la communication et le marketing, j’aide aujourd’hui les entrepreneurs et les sociétés à exploser leur chiffre d’affaire.

Aux dire des mes clients, ma différence avec les autres marketeurs agités, réside dans ma faculté à identifier et à sublimer leurs forces, à booster leur image et leur identité pour mettre en lumière leur valeurs.

Mieux vendre, Gagner plus et Travailler moins devient une réalité grâce à mes méthodes efficaces de réduction drastiques des charges fixes associées à un graphisme fabuleux qui convertit.


Laurent Brugiere
Laurent Brugiere

Je suis Laurent Brugière, Accompagnateur de Vocation J'aide les entrepreneurs à mieux vendre leur produit ou leur marque sur internet. En augmentant leur chiffre d'affaires, ils peuvent ainsi allier sereinement leur vie d'entrepreneur et leur vie de famille. Je suis convaincu que tout produit peut se vendre avec le bon angle, les bons outils et les bons conseils. Grâce à mes 20 années d'expérience dans le graphisme et la communication, j'ai acquis la faculté d'identifier et de sublimer leurs forces, de booster leur image de marque et de doper leur identité.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.